le psycho-test du jardinier

C’est l’été, votre jardin est au repos et vous aussi. Alors profitez des fortes chaleurs pour vous allonger sur une chaise longue et découvrir quel jardinier vous êtes.

daisy-712892_640

Votre jardin idéal :

O  Le potager du roi à Versailles

O La nature loin de toute influence humaine.

O Le jardin de terre vivante.

O Le parvis du Louvre.

Sur vos rebords de fenêtre il y a:

flowers-887467_640O Rien ! Les plantes c’est moche, inutile et ça attire toutes sortes de bestioles.

O Des jardinières de géraniums rouges.

O Des mélanges de fleurs et d’aromatiques.

O Des foisonnements de plantes et des bruissements d’insectes.

Votre pelouse :

O On y trouve pissenlits, pâquerettes et de nombreuses autres plantes.

O Une prairie fleurie avec quelques allées pour circuler.

O Les gravillons c’est mieux et plus facile à entretenir.

O Un gazon digne d’un terrain de golf.

sun-flower-551432_640

Votre jardin :

O Une collection de rosiers soigneusement entretenus.

O Vous n’en avez pas, à quoi ça sert ?

O Un potager, des massifs de fleurs et d’aromatiques et tout ça se mélange un peu. Une mangeoire pour les oiseaux en hiver et un abri à insectes près du tas de compost.

O Plein de petits écosystèmes avec une grande diversité végétale et animale.

Quand une de vos plante est malade :

arrosage

O Hé, hé ! Vous n’en n’avez pas, donc pas de problème !

O Une bonne dose de bouillie bordelaise et tout rentre dans l’ordre.

O Elles sont rarement malades et n’ont pas besoin de vous pour guérir.

O Des purins de plantes.

Vos animaux de compagnie:

O Un magnifique yorkshire avec son petit nœud rouge sur la tête.

O Votre bombe insecticide vient à bout de toute forme de vie qui s’approche de votre « home sweet home ».

O Deux poules au fond du potager, des canards coureurs indiens pour manger les limaces et une faune sauvage que vous préservez soigneusement.

O Un rouge gorge qui vous suis partout dès que vous êtes dehors.

Votre profil :

O Le jardin, ce n’est pas votre tasse de thé. Vous n’y trouvez aucun intérêt et tous les dangers qui s’y tapissent vous effraient. Commencez doucement en vous offrant une plante carnivore et vous pourrez constater que la nature peut être votre alliée.

O Pour vous, le jardin doit être net. Ce pissenlit dans la pelouse, c’est si grave ? Observez son parfait arrondi et ses pétales bien dessinés. Il est beau, n’est-ce pas ? Alors laissez-le pousser. Lâchez prise et acceptez de ne pas tout contrôler.

O Vous faites de la biodiversité votre alliée. C’est bien. Et si vous essayiez de ne pas toujours appliquer des recettes mais de suivre votre instinct et de vous inspirer de la nature.

O Bravo ! Vous êtes un expert même si parfois on se demande où se trouve votre jardin.

jardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s